Atelier 2 : ” Fragments de corps “

L’atelier du mercredi 27/3/2024 :  ” Fragments de corps “

 

4 interventions

4 découpages

4 pluralisations

4 épars, 4 bouts

4 intervenants : 

Dr Valentin Chauvel

«  L’examen médical : un événement » 

 «  Notre système de santé moderne repose sur une médecine très spécialisée dont on dit parfois qu’elle « découpe les corps en tranche ». Comment cette pluralité de spécialiste peut aussi permettre une multiplicité de lieu d’adresse pour les patients ?

Dr David Briard 

«   L’impossible accroche à un diagnostic » 

«  Je me rends compte que toutes ces sollicitations de professionnels ou techniques ont une fonction. Elles donnent l’idée  d’un corps morcelé en tant que chaque partie à son correspondant traitement mais en quoi, cela n’est pas aussi une conséquence de ces offres qui s’appuient sur le registre scientifique. »  

Emmanuelle Borgnis Desbordes

« Là faut pas trop toucher … un bout de corps particulier » 

« S’il ne faut pas trop toucher, ce n’est pas pour autant qu’il n’y a rien à en dire et que la parole ne peut s’engager. Quand la médecine accueille et devient le lieu d’une parole possible »

Dr Morgane Grandemange

« Prends bien soin de ces cicatrices » 

«  Mais ne pas non plus trop s’appesantir, ni les convoquer là où l’interprétation n’est pas possible. Il s’agit d’un sacré jeu d’équilibriste »