Le 4ème atelier

« Il y a la France des ronds-points qui peinent déjà à joindre les deux bouts. Et puis il y a la France des recoins.
Qui n’a même pas deux bouts à joindre. Dans ces recoins se cachent les « invisibles ». Les femmes de la rue. 38%
des sans-domicile fixe sont des femmes. Deux sur cinq. Mais le plus souvent, on ne les voit pas »

(Revue Causette, par Anna Cuxac, Janvier 2019, n°96)

Le groupe Puls-médecine organise son 4ème atelier clinique le mercredi 13 mars 2019 sous le signe du désir d’enfant et de la précarité tant symbolique que sociale :

« Etre à la rue, naître à la rue, n’être qu’à la rue »

Modalités pratiques : L’Atelier clinique aura lieu à 20H … !

Lieu habituel : Hôpital Sud – rez-de-jardin – salle conf. A – Métro Hôpital Sud, Entrée libre et gratuite, inscription préalable sur notre blog https://www.pulsmedecine.com

Les cliniciens, les praticiens, les médecins qui font le choix d’accueillir jour après jour la souffrance, les maux et les demandes de leurs patients, ont une responsabilité éthique à l’égard des plus démunis, que leur fragilité soit sociale ou symbolique.

La précarité sociale rejoint souvent une précarité symbolique, psychique.

Mercredi 13 mars 2019 à 20H, nous nous enseignerons des pratiques et inventions de deux équipes pluridisciplinaires :

– l’équipe du Foyer maternel de Saint Brieuc (22), des professionnels intervenants auprès de jeunes filles/femmes/mères dans leur rapport à leur désir et plus particulièrement leur désir d’enfant 

– l’équipe de la maternité du CHU ainsi que des professionnels extérieurs de la petite enfance

Nous découvrirons comment chacun invente des conditions d’accueil et d’accompagnement de jeunes filles/femmes/mères et de leurs enfants, malgré les contraintes et limites que l’institution et la Loi imposent.

Notre  4ème atelier clinique sera, comme chaque atelier, préparatoire à notre colloque du 17 mai prochain au Couvent des Jacobins, et notamment son 4ème axe clinique : Les cliniques de la précarité : être à la rue… où comment rendre dignité humaine et subjective à ceux qui en sont progressivement, structuralement, socialement, dénués.

Le groupe Puls-médecine

Dr David Briard, pédiatre, Responsable du service des Grands Enfants-Adolescents, davidbriard@free.fr

Emmanuelle Borgnis Desbordes, psychanalyste, eborgnis@yahoo.com

Chantal Tanguy, psychanalyste, chantal-tanguy@orange.fr